Michèle Denis Matijévik

Ces deux séries ont été réalisées cet automne, d’un seul jet.

Les « Peinture givrées » ont été réalisées en premier. Il restait sur chaque tableau une portion de ciel d’une série précédente, l’objectif a été d’intégrer ce morceau de ciel et de le conjuguer à un élément nouveau : coquillage, plume, pigne ou feuille.

Ces peintures sont graphiques, le blanc dominant les traverse toutes. Des lignes pointillées et des surfaces de couleurs planes s’y entremêlent et s’organisent souplement, naturellement comme des sortes de migrations polaires.

La série des « Plantes vertes » a été réalisée suivant un procédé similaire car il restait des portions vertes des peintures précédentes. Cette série est plutôt picturale à tendance décorative.

On y voit une verdure à l’image d’un puzzle. Cette verdure est traversée – et plus particulièrement – illuminée par le fond résolument blanc, une sorte d’alternance visant à équilibrer le clair et le foncé.

Ces deux séries ont été conçues suivant les jeux de la composition. D’une façon ou d’une autre, les surfaces sont traversées, occupées, organisées par la circulation de lignes et de surfaces colorées.

Cela a été un grand plaisir pour moi. Qu’en est-il pour vous ?

Michèle DENIS MATIJEVIC

La GALERIE CARACAS

Contactez Silvia au 06.69.24.96.49.