Joëlle Viaud

née en mai 1968, installée à Bordeaux depuis 20 ans.
Architecte d’intérieur de formation
Auditeur libre aux Beaux-arts de Bordeaux de 2004 à 2008
Expose en collectif ou en individuel depuis 2003
Prix de la Ville de Bordeaux dans le cadre Agora des Arts en septembre 2013

Une impression personnelle : l’art et la matière

Nous devons être fidèles à nos impulsions profondes, faire confiance à notre instinct. Lorsque Joëlle Viaud, qui exerce le métier d’architecte d’intérieur depuis 1991, a exposé ses travaux de peinture pour la première fois en 2002, elle a réalisé l’importance de partager ses émotions avec le public.

Peindre est une façon de réfléchir sur la vie, de créer une réalité.

 

« La réalité » n’est jamais dans la peinture, elle ne peut se trouver que dans l’esprit du spectateur.

Nous nous sommes tous dit en observant un extrait de paysage sur une plage ou un tronc d’arbre que ce pourrait être un autre univers à une autre échelle, un autre monde parcouru d’une vie nouvelle.

L’écriture d’une œuvre est multiple et possède plusieurs niveaux de lecture qui donnent lieu à des échanges

Le travail de Joëlle Viaud transcrit un instantané de dialogue entre matière, lumière, couleur et support.

Le plaisir qu’elle ressent dans le travail naît de l’harmonie dissonante et subtile entre le crissement des sables, le malaxage des pigments et le grattage du couteau sur le support. Ce goût qu’elle a dans l’usage du couteau est sans doute lié à ce bruit si particulier de la matière qui prend vie créant des reliefs quelquefois inattendus.

De sa peinture Joëlle Viaud dit : « Matière première, l’huile, malléable à souhait, d’une épaisseur insensée, absorbe et retranscrit ce que je lui mélange sans jamais se plaindre ».

« La véritable peinture est celle qui nous appelle en nous surprenant, comme si elle avait quelque chose à nous dire ».